Le SanDisk SSD Ultra II 480 Go utilise un contrôleur Marvell 88SS9189. Crucial, avec ses modèles SSD MX100 et M550 emploient également ce type de contrôleur. Les disques Ultra II embarquent une mémoire flash TLC de 19 nm de SanDisk. Rappelons que chaque cellule peut stocker trois bits de données par cellule au lieu des deux. Cela signifie que davantage de données peuvent être stockées dans la même zone, permettant ainsi des SSD aux capacités plus élevées.

SanDisk SSD Ultra II, un mémoire FlashForward TLC

Le SanDisk SSD Ultra II 480 Go affiche un connecteur SATA3. Il a une épaisseur de 7,5 mm et convient aux ordinateurs portables dotés de baies de disque minces. Les machines qui ont des lecteurs plus épais de 9,5 mm peuvent utiliser l’entretoise qui vient avec le SSD. Notons que le fabricant ne propose pas vraiment de logiciel de migration pour ce modèle. On peut quand même télécharger SSD Dashboard, il aide à la surveillance et au maintien de la santé et les performances du matériel.

Cette version de 480 Go pèse 56 grammes et affiche un plastique léger mélangé d’une coque en métal. Par ailleurs, on a une puce de 512 Mo en guise de mémoire cache. Le disque avance un mémoire FlashForward TLC gravée en 19 nm. Il est donc question ici de trois bits de données par cellule (il existe trois types de mémoires : SLC [un bit de données/cellule], MLC [deux bits de données/cellule] et TLC [trois bits de données par cellule]).

Au-dessus de la concurrence ?

Avec le cache actif, dans le meilleur des cas (en dessous d’une quinzaine de gigaoctets), l’ultra II offre en lecture séquentielle 507 Mo/s. On est donc un cran au-dessus de ce que la plupart la concurrence propose. Sur les transferts manuels, avec un fichier d’une trentaine de gigaoctets, le SSD affiche une moyenne de 465 Mo/s en lecture et 272 Mo/s en écriture.

Pour comparaison, sur plusieurs tests de référence, l’Ultra II se montre plus rapide que le Crucial MX100. D’un autre côté, le 850 Evo de Samsung accuse de plus de rapidité et ne coûte que quelques euros de plus par rapport à l’Ultra II. Bref, le SanDisk Ultra II offre une mémoire flash très économique et une capacité supérieure. Ceux qui souhaitent plus de performance se tourneront vers des modèles comme le Samsung 970 pro M.2 ou SanDisk Extreme Pro M.2 PCIe NVMe 1 To.

Ce qu’on aime
– Débit en lecture ok
– Débit en écriture cache non saturé
Ce qu’on aime moins
– Garantie de 3 ans si 5 ou plus chez la concurrence
Trouver ce produit au meilleur prix