Le Western digital WD Black SN750 500 Go constitue une partie des SSD NVMe PCIe 3.0 x4 basés sur une NAND à 64 couches. WD ayant acquis Sandisk, cette NAND serait produite par eux. Le nouveau SSD SN750 se base sur l’ADN de celui du modèle 2018. Les performances en tant que telles seront à peu près similaires. Avec le modèle de 500 Go présenté ici, il existe aussi des modèles allant jusqu’à 1 To et 2 To.

Jusqu’à 3 400 Mo/s en lecture

Le Western digital SSD WD Black SN750 500 Go vise les ordinateurs portables de jeu et les PC haut de gamme. Le constructeur a produit ce SSD dans plusieurs capacités. Il existe en 250 Go, 500 Go et comme mentionné ci-dessus en 1 To et 2 To. Cette série SSD offre des performances de lecture allant jusqu’à 3 400 Mo/s et des vitesses d’écriture de pointe jusqu’à 2 800 Mo/s. Notons qu’il s’agit de débits beaucoup plus rapides que ce que ce que l’on peut obtenir avec un appareil SATA3.

Les performances aléatoires s’évaluent jusqu’à 500 K IOPS en lecture et jusqu’à 400 K en écriture pour 4 K IOPS pour le SN750. Étant un SSD M.2, il nécessite une carte mère moderne avec une interface M.2 compatible NVMe (PCI-Expresse Gen 3.0 x4) pour fonctionner. Mais depuis quelques années, tous les chipsets Intel et AMD sortis de la moyenne et classe haut de gamme le supportent très bien. Le M2 est un dispositif intéressant. Unité de stockage à petit facteur de forme, il se montre vraiment plus rapide que les HDD à plateau.

Western digital SSD WD Black SN750 500 Go rue montgallet

La différence avec Western digital SSD WD Black SN750 500 Go

Par rapport à un SSD classique, on peut avoir le double, le triple, voire le quadruple (pour la gen 4) des performances. Le modèle que l’on présente ici s’équipe de Sandisk NAND (64 couches) et vient alimenter par le contrôleur NVMe de la série SanDisk 20-82-007011. Cela signifie que WD peut fabriquer à peu près tout en interne. Dans un facteur de forme M.2 2280 (8 cm), il s’adaptera donc très bien à la plupart des cartes mères ATX capables de M.2.

Avec le 3D NAND, les couches (NAND, et non les puces) s’empilent dans un seul IC. On a alors une réduction continue des coûts. Il en résulte aussi des tailles de matrices plus petites et une plus grande capacité par puce NAND. En bref, SSD M2 fonctionnera sur une liaison PCIe 3.0 x4 complète. La série vise la classe passionnée des utilisateurs.

Ce qu’on aime
– Garantie de 5 ans
– Endurance élevée
Ce qu’on aime moins
– Performance aléatoire parfois en retrait
Trouver ce produit au meilleur prix